Vie de l'association

Rédigé par Rando evasion Publié dans #blog

Le Printemps est arrivé.

Saison reine pour la rando, le printemps est arrivé,

mais pourquoi aujourd'hui?

     Le printemps. Chaque année, il revient. Et à la même date. Enfin presque. le printemps ne tombera désormais, et jusqu'au début du siècle prochain, plus le 21 mars ! Cette année encore, c'est dès le lundi 20 mars que sonnera l'heure du renouveau.

      Mais d'abord, quand démarre le printemps ? C'est le jour où le Soleil se trouve exactement à la verticale de l'équateur, moment que l'on appelle l'équinoxe de printemps. En raison de l'inclinaison de l'axe de rotation terrestre, le mouvement apparent du Soleil dans le ciel varie tout au long de l'année, une danse connue sous le nom d'analemme.

La transition de l'hiver au printemps correspond au moment où le Soleil atteint l'intersection entre le plan de l'écliptique terrestre et l'équateur céleste, intersection connue sous le nom de point vernal.

 

Schéma montrant les deux équinoxes, en rouge : celle du printemps, au point vernal, et celle de l'automne. Le plan de l'écliptique est celui de l'orbite de la Terre autour du Soleil (sur ce schéma, le T représente donc aussi le Soleil).

    À cette date, les durées du jour et de la nuit sont rigoureusement identiques.

    La région entre le pôle Nord et le cercle polaire arctique commence alors une journée de six mois tandis que le pôle Sud plonge dans la nuit pour une durée équivalente. Le phénomène inverse se produit au moment de l'équinoxe d'automne en septembre

    À première vue, les dates des équinoxes devraient être immuables, selon les lois rigoureuses de la mécanique céleste. Mais l'axe de la rotation de la Terre décrit un cône dans l'espace en moins de 26.000 ans.

Ainsi, l'équinoxe de printemps cette année se produit le 20 mars à 4 h 30 mn 12 s TU (soit une de plus en heure de France métropolitaine).

Donc, pour longtemps, le printemps, c'est le 20 mars. Enfin presque, car en 2044, la fin de l'hiver se fêtera le 19 mars...

Source: Futura Sciences

----------------------------------

RANDO SERMIERS

    Ce jeudi, soleil magnifique, Dominique nous emmène au départ de Sermiers dans les bois et vignes.

    Dans le village, l'église attire d'entrée le regard, en effet le clocher de l'église est original. L'histoire de l'église de  Sermiers commence en 1121, les moines de Saint Nicaise construisirent une église à Sermiers. Elle fut reconstruite en 1480 puis en 1642 sous l’invocation de Saint Simon et de Saint Jude dans le style de l’époque : le style Roman.

SUITE DE L'ARTICLE

ICI

------------

RANDO A JOUY LES REIMS

Sous un soleil printanier, Michel nous emmène  entre vignes et bois et sur le retour, nous passons à la Chapelle Saint Lié. En cette époque de carême, c'est l'occasion de revoir sa croix de la passion

Mais quel est le sens de tous ces objets  sur cette croix.

La suite de l'article

en

cliquant ICI

----------------

Les Journées Chocolat

        C'est maintenant une tradition à Rando-Evasion, nous fêtons le chocolat chaud, la semaine du Mardi Gras, bien que la fête mondiale du chocolat soit le 1er octobre.

      Cette année, le mauvais temps était au rendez-vous, à l'exception du jeudi, nous étions donc moins nombreux, mais nous avons apprécié davantage ce breuvage chaud à la fin de la randonnée.

Mais cette boisson ne date pas d'hier.

L’histoire du chocolat chaud

L’histoire de la boisson que l’on connait sous le nom de chocolat chaud va de pair avec celle de la culture du cacao.

En fait, les premières traces de la consommation du chocolat remonte à l’époque des Olmèques qui étaient là il y a de cela 2600 ans.

Pour ce qui est de la vraie consommation de ce breuvage chaud, il est attribué au peuple Mayas qui a surtout cultivé les cacaoyers. Les graines étaient considérées comme très importantes à cette époque. Au départ, les Mayas utilisaient le chocolat chaud pour répondre à des besoins thérapeutiques ou lors de la pratique de différents rituels, comme le mariage.

Puis le chocolat est arrivé chez les Aztèques.   L a consommation de chocolat chaud était, durant cette période, réservée aux grands guerriers et aux membres des familles nobles. C’est en 1519 lors de la conquête du Mexique que les autres pays finirent par découvrir la fameuse boisson.

Pour ce qui est de l’Europe, elle a connu le chocolat chaud sous le règne du roi Charles Quint durant le XVIème siècle. C’est seulement en 1615 que la France a la chance d’y goûter .

C’est seulement suite à la révolution industrielle que le chocolat chaud devient une boisson accessible à tous.  

Découvrez ci-dessous ces journées chocolat

 

 

----------------------------------

RANDO à ECUEIL

  

Didier, animateur du jour, nous avait donné rendez-vous à l'église St Crespin d'Ecueil. Le soleil et la douceur du temps incitaient à sortir, 61 personnes vinrent au rendez-vous.

Revivez cette rando

en

cliquant ICI

------------

                                          A la Rencontre de St Ricobert

   Ce mardi, sous un soleil printanier, nous étions 51, dont 5 petits enfants, merci à Michel de les avoir accueilli. Nous partons à la découverte de cette page d'histoire.

Revivez ce moment dans cette vidéo.

 

-----------------------------------

AG 2017

L’assemblée générale du 21 janvier inaugure une grande année pour Rando-Evasion : celle de ses 20 ans.

       Lors de cette assemblée, nous avons eu l’occasion avec les différents intervenants de nous rendre compte du chemin parcouru :

 

Pour voir l'ensemble de l'article: cliquez ICI

--------------------

Rando à Cormicy

 

    Ce jeudi, Thierry Lambert, nous emmène à la découverte de la source de Saint Aubeu, dans les environs de Cormicy.

    Découvrez la légende de cette source et les paysages rencontrés dans cette petite vidéo.

---------------------------------------

Source :

------------------------------------

 

RANDO-EVASION VOUS SOUHAITE UN JOYEUX NOËL

--------------------------------------

NOËL EN ISLANDE

 

    Comme dans les pays chrétiens Noël est la fête des enfants en Islande. Noël (Jól)  ressemble aux Noëls scandinaves, mais l'Islande a conservé certaines traditions propres.
 


       Le 23 décembre on commence par la célébration de la messe de St. Thorlak (évêque). Le 24, point culminant des festivités, sur le coup de 18h - du moins dans les villes - le menu de Noël se compose ainsi : pudding au riz, raisins et lait, perdrix des neiges rôtie, agneau fumé, gâteau aux pommes et à la crème.

 

 Le pudding de riz contient une amande en guise de fève, celui qui la trouve a droit à un cadeau spécial. Enfants et adultes se promènent autour de l'arbre en chantant des chants de Noël ou encore, comme autrefois, le maître de maison fait la lecture de la bible. Il était mal vu de jouer aux cartes la veille de Noël, le diable viendrait se joindre aux joueurs ...

Légende des 13 pères Noël ou Jólasveinarnir

Les jeunes islandais ont bien de la chance. Ils n'ont pas un mais 13 pères Noël, les Jólasveinar ou Yuletide Lads. Mais la traduction "pères Noël" n'est pas exacte car il s'agit plutôt de lutins farceurs, descendants de trolls, qui vivent dans la montagne bleue Bláfjöll près de Reykjavik.

Leurs parents sont la terrible ogresse Grýla et le paresseux Leppalúði qui préfère resté couché pendant que sa femme parcourt la lande pour attraper les enfants méchants qu'ils dévoreront ensuite. Le chat de cette singulière famille, Jólaköttur ou chat de Noël, n'est pas en reste. Aussi redoutable qu'Azraël, le chat de Gargamel, il capture ceux qui ne portent pas de vêtement neuf la nuit de Noël. C'est pourquoi, les enfants reçoivent en cadeau de nouveaux vêtements. Ces trois personnages ont terrorisé des générations entières d'enfants islandais

Mais revenons à nos 13 lutins espiègles qui aiment bien jouer de vilains tours et commettre de menus larcins. Un par un, ils descendent en ville du 12 au 24 décembre puis repartent l'un après l'autre jusqu'au 6 janvier.

Stekkjastaur est le premier à descendre. Le 12 décembre, il se glisse dans les bergeries et rend les moutons fous en essayant de têter le lait au pis des brebis.

 

Giljagaur descend le 13 décembre et s'introduit dans les crémeries pour voler le lait de vache.

 

 

Stúfur qui arrive le 14 décembre gratte les fonds de casserolles pour en manger les restes.

 

 

Þvörusleikir se glisse dans les cuisines et lèche les cuillères en bois qui ont servi à touiller.

 

 

Pottasleikir vient lècher les casserolles et les marmites le 16 décembre.

 

 

Askasleikir est un lècheur de gamelles. Il se cache sous les lits le 17 décembre et vide tout bol de nourriture déposé par terre pour le chien ou le chat.

 

Hurðaskellir fait un boucan d'enfer en claquant les portes et empêche les gens de dormir.

 

 

Skyrgámur qui descend de la montagne le 19 décembre est un véritable glouton. Il aime tant le Skyr (fromage blanc) qu'il en mange à s'en faire éclater la panse.

 

Bjúgnakrækir adore les saucisses. Il engloutit toutes celles qu'il attrape le 20 décembre.

 

 

Gluggagægir est tellement curieux qu'il espionne par la fenêtre l'intérieur des maisons et il s'empare des jouets qu'il trouve jolis.

 

Gáttaþefur, le lutin du 22 décembre, renifle sous les portes. Il adore l'odeur du pain et des gâteaux de Noël. S'ils sentent bons, il tentera d'en chiper un ou deux.

 

Ketkrókur est un crocheteur de viande. Le 23 décembre est le jour oú on prépare le mouton fumé. Il essaie donc d'attraper des morceaux de viande par la cheminée à l'aide d'un crochet.

 

Kertasníkir, le dernier des lutins est un voleur de bougies. On dit aussi que c'est lui qui souffle toutes les bougies le soir du réveillon pour plonger la maison dans le noir pendant que les parents disposent les cadeaux sous l'arbre de Noël.

 

Les 13 lutins de Noël ne sont pas que des farceurs. Ils déposent aussi des sucreries et des petits cadeaux dans les chaussures des enfants sages tandis que les méchants y trouvent une vieille patate. Les chaussures sont placées sur le rebord de la fenêtre 13 jours avant Noël et ces petits présents quotidiens permettent aux enfants de patienter jusqu'aux véritables cadeaux de Noël.

A vous de décider, si vous allez vous inspirer des traditions de nos voisins européens.

Joyeux Noël

---------------------------------

NOËL EN GRECE

"Joyeux Noël" en grec se dit : "Kala Christougenna"

 

En Grèce, pays orthodoxe qui a adopté le calendrier grégorien, la naissance de Jésus est célébrée le 25 décembre et non le 7 janvier comme en Russie. La période des fêtes de fin d'année débute la veille de Noël et se termine le jour de l'Épiphanie. Cette période de 12 jours est appelée "Douzaine". La fête de Noël en Grèce est moins importante que la fête de Pâques.

Le 24 décembre, les petits enfants se lèvent très tôt le matin ayant comme objectif de passer de maison en maison "dire" et chanter les "calanda" (petits poèmes et sortes de cantiques retraçant l'histoire de Noël et de la nouvelle année).

Tout en agitant leur "trigona" (petit triangle musical en acier sur lequel on frappe avec une baguette en acier) et reçoivent quelques pièces, des fruits ou une sorte de pâtisserie confectionnée pour Noël : les kourabiedes (sortes de petites galettes recouvertes de sucre glace) ou les melomacarona (gâteau à base de noix et de sirop de miel).

 

La veille de Noël, un repas de réveillon frugal clôt une période de jeûne de 40 jours. On se couche tôt pour assister à la messe qui commence à quatre heures du matin. Le 25 décembre, au retour de l'église, toute la famille partage ensemble du miel, des fruits secs et du Christopsomo (littéralement "le pain du Christ") sorte de galette aux noix que la maîtresse de maison a préparé la veille et où elle a pris soin de laisser l'empreinte de sa main, symbole de la marque des doigts du Christ, preuve qu'il est né.

 

Traditionnellement, chaque maison s'ornait d'une maquette de bateau en bois décorée d'une guirlande lumineuse ou de petites bougies. Le bateau est l'emblème traditionnel de Noël en Grèce. Le sapin de Noël a fait son apparition en Grèce en 1839.

Les cadeaux ne sont pas distribués à Noël mais le 1er janvier au moment où les Grecs fêtent Saint Basile. C'est ce dernier qui apporte les cadeaux.

 

 Saint-Basile était un homme pauvre et il chantait dans les rues afin de recueillir de l'argent pour étudier. Les Grecs racontent qu'un jour où l'on se moquait de lui, le bâton sur lequel il s'appuyait a fleuri, par miracle. La veille de la Saint-Basile, tout le clan familial se réunit dans une maison pour chanter, parler et jouer aux cartes.


La chasse aux mauvais esprits appelés Kallikantzari : Une fois par jour, des la veille de Noël, une tradition grecque profondement incrustée dans la société grecque est de plonger une croix du Christ et un petit bouquet de basilique dans un peu d’eau bénite et de faire éclabousser, en priant, un peu de cette eau dans chaque pièce de la maison. On chasse ainsi les mauvais esprits Kallikantzari, des gobelins de petite taille laids et très malicieux. Ils disparaitront le jour de l’ Epiphanie. 

A DEMAIN POUR UN AUTRE PAYS?

-----------------------------------------

NOËL AU DANEMARK

Les Scandinaves appellent Noël Jul. Ils ont adopté le nom de la fête païenne du solstice d'hiver "la roue". C'est la roue de l'année qui tourne une fois de plus vers le printemps.



    Elle était le début d'une période de 12 nuits, du 24 décembre au 8 janvier et elle symbolisait la nuit hivernale, les nuits les plus longues de l'année, durant laquelle se prépare le renouveau de la lumière et de la végétation.

    C'était à la fois une fête du soleil et de la fécondité. Ce monde de la nuit était aussi un moment où les défunts étaient honorés.

    Pour la fête du Jul, on apportait dans la maison une bûche de chêne qui représentait le feu sacré. On plantait aussi un sapin devant la maison. Le sapin toujours vert symbolisait le triomphe de la nature sur l'hiver.

 

    Les festivités de l'Avent commencent quatre dimanches avant Noël. La couronne de Noël est dressée en famille ou entre amis. Chaque dimanche avant Noël, une des quatre bougies est allumée. Cette cérémonie est l'occasion d'un goûter festif avec les proches.

   

Le 1er décembre, la bougie du calendrier de l'Avent est allumée. Elle possède 24 marques, comme autant de jours avant Noël. On la souffle chaque jour avant qu'elle ne dépasse la marque du jour. Et le temps défile ainsi jusqu'au 24 décembre. La Sainte Lucie, patronne des lumières, est célébrée dans la nuit du 12 au 13 décembre.

  

 

      C'est une tradition d'origine suédoise pratiquée au Danemark depuis les années quarante.Une jeune fille vêtue de blanc porte sur la tête une couronne de bougies. 

    Elle dirige une procession de demoiselles et de garçons d'honneur chantant un chant traditionnel, eux aussi vêtus de blanc et portant une bougie à la main.

  

   Selon une vieille tradition nordique, une jeune fille pouvait voir son futur mari si, la nuit de la Sainte Lucie, elle se regardait dans une glace avec une bougie dans chacune de ses mains en récitant une comptine particulière.

  Le timbre de Noël danois, connu dans le monde entier, fête cette année son 104ème anniversaire, ce qui le rend le plus ancien au monde en son genre.

 

    Ils sont dessinés chaque année par des artistes invités spécialement et produits par une organisation caricative .  Les timbres de Noël sont employés sur les lettres et les cartes postales mais ne sont qu'une décoration, et ils ne sont pas obligatoires. Ils ne sont vendus que pendant la période de Noël.


    La soirée du 23 décembre est déjà une fête particulière. Les amis et les proches se rendent visite pour boire ensemble de la bière, du vin chaud épicé ou Gloegg et déguster des biscuits.

Chanson de Noël

 

Nu det jul igen

Nu' det jul igen,
og nu' det jul igen,
og julen varer li' til påske.
Nej det' ikke sandt,
nej det' ikke sandt,
for ind imellem kommer fasten.

En Français

Maintenant c'est Noël

Maintenant c'est Noël,
Et maintenant c'est Noël
Et les vacances dureront jusqu'à Pâques.
Non, ce n'est pas vrai,
Non, ce n'est pas vrai,
Car entre vient le carême.

 

A demain pour visiter?

--------------------------------

NOËL EN BULGARIE

BULGARIE

Budni vetcher, c’est le réveillon de Noël en bulgare. La fête est soigneusement préparée : sur le plancher de la salle à manger est étendue la paille recouverte d’une nappe réservée au réveillon de Noël.

Sur cette nappe il y a sept, neuf ou douze plats maigres. Leur nombre est également défini en fonction de la signification qu'on souhaite donner - sept (comme les jours de la semaine), neuf (comme le nombre de mois nécessaires pour qu'un enfant puisse naître) ou douze (comme le nombre des mois dans l'année).

 

 Pour purifier et prévenir du malheur, la personne la plus âgée passe avec des bâtonnets d'encens dans toutes les pièces de la maison.

 

 

La fête de noël commence aux douze coups de minuit : c’est le Koleda. Les jeunes filles préparent un pain spécial : un Kravay (ou Kravaj,) pour leur Koledari favori. Les Koledari sont des hommes célibataires et la jeune fille exprime ainsi sa préférence pour l'un d'entre eux.


A l'image de nombreuses traditions liées à Noël, le folklore bulgare est d'origine païenne assimilé dans la culture chrétienne orthodoxe. Noël correspondrait  au début de la renaissance de la nature. Puisque Noël intervient quelques jours après le solstice d'hiver,  la lumière renaissante du soleil donnerait la possibilité aux jeunes filles d'imaginer leur futur mari.

Les chanteurs de Noël, vêtus d'habits traditionnels, tiennent à la main un Kolédarka, un grand bâton en bois de chêne sculpté.

 

Ils font le tour du village et s’arrêtent dans chaque maison pour présenter leurs meilleurs vœux et pour recevoir des cadeaux spécialement préparés pour eux. La fête de Noël dure jusqu’au petit matin.

Source:UE

 

 

 

A  Suivre demain, où?

--------------------------------

MONTIGNY SUR VESLE.

Le village a longtemps été une possession de l'abbaye d'Igny, il a beaucoup souffert des ravages de la Guerre de Cent Ans, de l'occupation autrichienne due à La Fronde, la troupe du comte de Fuensaldague stationnant au village. Il fut la possession du chapitre de Reims.

La statue de la Vierge a été construite en mémoire des incendies de 1856 et 1857 qui frappèrent la commune. Lors de la Première Guerre mondiale, le village fut occupé par les Allemands en septembre 1914 puis en mai 1918 lors de l'offensive Ludendorff. En 1917 sont installés des HOE (Hôpital d’Origine des Évacuations) ; le HOE 15 était sur le territoire de la commune. Source Wikipédia.

Quelques photos de cette rando :

La grotte de Montigny sur Vesle.

--------------------------------

Rando à Courcelles Sapicourt

   Ce jeudi, il faisait soleil et sec, de bonne augure pour une rando.

La suite en cliquant ICI

-----------------------------------

SAINT NICOLAS

 

  Il est fêté le 6 décembre, mais qui est il?

Le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre appelé également Nicolas de Bari. Il est né à Patara, une cité de Lycie, au sud-ouest de l'Asie Mineure  entre 250 et 270 après J-C. Il est mort le 6 décembre, en 345 ou en 352 dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure.

On dit que le jour de sa naissance, il se tint debout dans le bain. Saint Nicolas fît un pélerinage en Egypte et en Palestine. A son retour, son oncle, l'évêque de Myre, mourut. Une petite voix recommanda aux évêques assemblés pour désigner son successeur, d'élire celui qui entrerait le premier à l'église et se nommerait Nicolas.

 

Avant sa mort, saint Nicolas s'était rendu auprès du Saint-Père à Rome, et, sur le chemin de retour, il  séjourna  dans la ville de Bari en Italie méridionale. Il serait décédé un 6 décembre 343, victime de persécutions sous l'Empire Romain. Pour cette raison, on célèbre la Saint-Nicolas le 6 décembre. Il fut enterré à Myre. En 1087, des marchands italiens volèrent ses ossements à Myre et les emportèrent à Bari.

C'est aussi l'un des saints le plus souvent représenté dans l'iconographie religieuse : sur les vitraux des églises, dans les tableaux, en statue, sur les taques de cheminée, les images d'Epinal.Saint Nicolas est fêté tous les 6 décembre, dans l'est de la France (Lorraine et Alsace), le nord, la Belgique, l'Allemagne, la Hollande, l'Autriche, les Pays Bas. Aux Pays Bas on le nomme : Sinterklaas

Il fait le tour des villes pour récompenser les enfants sages. Il visite les écoles maternelles, distribue des friandises aux enfants(du pain d'épices et des oranges) et se voit remettre les clés de la ville par le maire.

 

 

Saint Patron de la Lorraine

C'est en 1477, que saint Nicolas devint le patron de la Lorraine, après la bataille de Nancy. Le duc de Lorraine (Renée II) ayant mis ses troupes sous la protection du saint. Saint Nicolas, dans son costume d'évêque, fait équipe avec un personnage sinistre : le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n'a pas le beau rôle puisqu'il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements.

 

Il est aujourd'hui le patron de nombreuses corporations ou groupes tels que les enfants, les prisonniers, les avocats, les ergothérapeutes, ou les célibataires.Nicolas est le patron des bateliers et mariniers, et des navigateurs d'une manière générale. L'histoire des trois enfants sauvés dans le saloir peut être interprétée comme une allégorie de marins sauvés du naufrage, le bac symbolisant le bateau, et le sel la mer. Tout au long des voies navigables de France sont élevées des chapelles dédiées à saint Nicolas.

Saint Nicolas est maintenant une marque déposée.

Source : les fans de Saint Nicolas.

 

 

-----------------------------------

Le Repas des Animateurs

        Chaque année, le président de notre association Daniel Bidot est heureux de convier tous les animateurs et les membres du conseil d'administration à un dîner préparé par ses soins.

------------------------------------

 

Rando à Fleury la Rivière

 

Magnifique rando entre bois et vignes, sous un beau soleil, sans un souffle de vent. Dominique, nous avait choisi un parcours de toute beauté et adapté au temps. Nous étions une quarantaine à en profiter.

Le pas est rapide

Moins dans la côte.

Passage délicat

Une petite échappée.

Je vous laisse regarder la vidéo de la rando.

 

----------------------------------------

Rando Amiens

Sur les traces de Jules Verne

Michel et Lionel ont mis en place une rando nocturne à Amiens, ville de Jules Verne. Ils étaient une cinquantaine à prendre le bus samedi 26, la météo était favorable, tout s'annonçait bien.

La suite ne cliquant ICI

--------------------------------

 

RANDO BEAUJOLAIS

 

L'incontournable  rendez-vous de novembre , le Beaujolais Nouveau s'est déroulé lors de la traditionnelle rando à Hourges. Thierry avait comme à l'accoutumée, préparé cet  évenement.

La météo était clémente et les paysages plein de charme.

La suite en cliquant ICI

------------------

Randonnée à Bouvancourt.

 

Pour la randonnée du mercredi 14 septembre, animé par Didier Maillet, Alain Kolkes et Monique Tapissier sous le regard attentif de Frédéric Brouet (ayant le rôle de tuteur), nous étions 29 participants sans compter le soleil.

 

Après recherche, Bouvancourt est une petite commune, de 190 habitants, sans histoire connue...

---------------------------------

 

RANDONNEE A COURCY

 

 

Sous un chaud soleil, Lionel emmène une quizaine  de randonneurs, qui bravent les 30 dégrés, dans les chemins des environs de Courcy.

 

                   

 

Un circuit alternant, chemins sous le soleil, à l'ombre et au bord de l'eau.

     

 

Après huit kilomètres,retour sur la place du village.

      

 

Mais connaissez vous l'histoire de Courcy?

Le terroir de Courcy doit son nom au premier propriétaire gallo-romain, Curtius

Au IVème siècle, la Champagne est envahie par les Francs qui y font souche : ainsi les familles Baudesson et Menesson, qui signifient fils de Baudès et Manès, s'y installèrent.

A partir du XIIème siècle, Courcy est sous la dépendance à la fois du trésorier de l’Eglise de Reims, seigneur de Courcy, et de l’abbé de Saint-Thierry.

En 1359, en pleine Guerre de Cent ans, le village de Rocquincourt, situé à gauche de l’allée des tilleuls entre Courcy et Brimont, est complètement ravagé par une chevauchée anglaise.

                                       

 

 

D’ailleurs, jusqu’au XVIIIème siècle, Courcy portera le nom de Courcy-Rocquincourt. signalons que le saint patron de Courcy est Saint Hippolyte, dont la statue ne fut pas détruite en 1793 parce qu'il portait, selon un paysan astucieux, le bonnet phrygien et la pique républicaine.

Source: extrait de http://www.village-de-courcy.fr/page/notre-histoire.html

 

--------------------------------

                                         Séjour à Etel et Belle-Île

 

          Le mois de juin s'est achevé et plusieurs séjours se sont déjà déroulés. Découvrez aujourd'hui celui de Frédérique Hins, durant lequel 16 randonneurs ont découvert la Ria d' Etel et Belle Ile en mer

                              Partez à Belle-Île en cliquant sur l'image.

                                     

--------------------------------

                                                  

 

 

Séjour dans les Vosges

 

         Ce grand week-end de Mai a permis à Thierry Lambert d'organiser un séjour dans les Vosges d'une grande variété. En effet, il offrait un assortiment de randonnées, visite d'usine des bonbons de Vosges, scierie, le tout sous le regard du photographe Jean Boissé.

       Retrouvez ces moments  dans les photos çi-dessous.

Pour voir les photos dans une fenêtre externe, clic en haut à droite.

  Cliquez pour télécharger les images

 

         Ce grand week-end de Mai a permis à Thierry Lambert d'organiser un séjour dans les Vosges d'une grande variété. En effet, il offrait un assortiment de randonnées, visite d'usine des bonbons de Vosges, scierie, le tout sous le regard du photographe Jean Boissé.

       Retrouvez ces moments  dans les photos çi-dessous.

 

---------------------------------

                            Randonnée du 1 er Mai

 

       La traditionnelle randonnée du  1er Mai ne pouvait manquer à notre calendrier. Lionel avait choisi Mont Notre Dame avec sa belle église, le soleil est au rendez-vous, la nature s'éveille, les couleurs sont belles, le parcours est varié, tout se passe à merveille. Un  seul absent, le muguet ou plutôt le muguet fleuri. Mais au vu du sourire  des randonneurs, il n'a  pas manqué. Je vous invite à regarder les photos de cette journée.

                  

          ----------------------------

 

Randonnée à Pouillon

 

Une randonnée printannière sous un beau soleil, découvrez les images.

                             

 

 

 

 

Rando à "T'aime les petits enfants"

 

Revivez cette traditionnelle randonnée qui réunit grands parents et petits enfants et qui connait toujours de l'enthousiasme.

 

---------------------------

 

RANDO HAUTVILLERS

 

Découvrez la rando du mardi à Hautvillers, qui a réuni 35 personnes sous un beau

soleil. Au delà de la rando elle-même, nous avons visité le village de Hautvillers.

Revivez votre rando et visite, en cliquant sur l'image.

    

 

RANDOS CHOCOLAT

 

    La semaine passée a vu les randos agrémentées d'un chocolat chaud et de gâteaux préparés par les participants.  Elles ont réuni en tout 120 personnes qui ont bu 30 litres de chocolat.

 

       Un grand merci à Frédérique, Pascal, Lionel, Monique et d'autres que j'oublie, d'avoir assuré l'intendance.

        Pour voir les photos et quelques mots sur le chocolat, je vous propose d'aller sur cette image et cliquer.

                                   

                                                 

 

 

 

Rando Chenay

 

Rendez-vous à Chenay pour la rando du mercredi, le soleil est là,  les nuages aussi!

          Départ 14h, 14h01, la grêle arrive et nous accompagne une dizaine de minutes. Heureusement la suite se passa beaucoup mieux avec du soleil et aussi quelques gouttes de pluie et les 41 randonneurs passèrent un agréable après-midi.

           Quelques photos de cet après-midi.

 

 

 

Randonnée à Romain

 

Pour cette randonnée du dimanche, Daniel Romanetto,emmène son groupe à Romain. La chance est de leur côté, il fait très beau et doux pour ce mois de décembre, la lumière est belle et Philippe en profite pour faire des photos.

 

Le diaporama, en cliquant sur l'image, çi dessous.

 

 

Le Vin chaud

 

 

                                 

 

                                          Même si la météo n'avait pas revêtu ses températures hivernales, c'est avec plaisir que nous avons gouté, la première semane de janvier au vin chaud préparé par Bernard Gillet et son équipe, et dégusté les nombreux pains d' épices et autres patisseries confectionnés par les  randonneurs (euses) patissiers (ères) ............. à l'issu de chaque rando.

Merci à toutes celles et ceux qui ont contribué à ces manifestations ravivant, avec la chaleur de ce doux breuvage, l'amitié, la bonne humeur et le plaisir d' être ensemble.

Rendez-vous l'année prochaine

                             

 

    Retrouvez l'année 2015 , en suivant ce lien: 2015

Partager cette page