Dimanche bis par Martine

4 Octobre 2021

DEUX RANDO VALENT MIEUX QU'UNE !

Dimanche dernier, une fausse manipulation m’a coupé le sifflet, non l’article (Ouf ! diront certains). J’évoquais, rappelez-vous (non vous n’en avez aucun souvenir, j’en suis certaine) j’évoquais donc la remontée de notre moyenne d’âge grâce aux nouveaux adhérents.

Jean Marc et Régine. Thomas. Nathalie et Véronique.
Jean Marc et Régine. Thomas. Nathalie et Véronique.
Jean Marc et Régine. Thomas. Nathalie et Véronique.

Jean Marc et Régine. Thomas. Nathalie et Véronique.

Allaient-ils confirmer par la jeunesse et la vivacité de leur pas ? Eh bien oui, surtout que notre animateur, sous le prétexte fallacieux de leur faire découvrir l'église d'Ecueil, nous a offert la grimpette sympathique qui va avec. Personne n'a failli comme le prouvent les images ci-dessous mais nous avons apprécié la pause paysage et le commentaire l’accompagnant.

Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine

Montées, descentes, vignes, bois, champs et même un lavoir, nous avons eu la diversité, le beau temps, la convivialité, une randonnée ordinaire, quoi. La rédactrice a babillé continuellement comme d'habitude, sinon ce serait donner un aperçu trompeur pour les nouveaux et Bob s'est montré d'un calme olympien comme d'habitude aussi. Chacun a respecté le rythme et la file !

Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine

Comme d'habitude Lionel a fait un peu de botanique et d'histoire. Ici le plantin qui soigne les piqures diverses ; il suffit de froisser légèrement entre ses doigts. 

Figurait aussi le salsifis des prés, que l'on confond souvent avec le pissenlit. D'ailleurs beaucoup sont restés polis mais sceptiques... J'ai raté la photo 'encore !) donc je vous livre une image du web.

Et comme un théâtre de verdure, la forêt s'ouvrit sur un large panorama qui laissa béat et sans un mot, le groupe entier, y compris la rédactrice.

Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine

les dimanches se suivent et ne se ressemblent pas, pour preuve ce premier dimanche d'octobre placé en alerte jaune. Conséquence immédiate : de 24 nous sommes passés à 6 courageux pour affronter une météo annoncée comme désastreuse. Il est vrai que nous avons démarré sous une bonne pluie mais nous nous étions équipés dès le départ.

Le sous-bois nous parut le bienvenu surtout que nous nous sommes un peu égarés ce qui nous a permis de divaguer sans recevoir une goutte et de ressortir du bois, sous un ciel dégagé et serein.

Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine

Nous avons enchaîné ensuite : petite visite aux cigognes, découverte d'un nouveau point de vue, dégustation de madeleines sans limites vu le nombre d’estomacs, recherche un peu vaine de champignons mais découverte d’une profusion de châtaignes. Il y a du ramassage prévu demain à l’aube à l’heure où blanchit la campagne…mais non là je m’égare.

Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine

On pourrait croire que les éléments étaient déchaînés comme prévu mais non, la girouette est décoiffée mais immobile.

Petite colle du dimanche : à quelle heure sommes-nous passés dans Hautvillers ? Le (la) gagnant(e) se verra remettre un sachet de ... madeleines bien sûr.

 

La fin de la randonnée fut ensoleillée, juste le temps d'une photo soyons honnêtes

L'arrivée aux voitures au lieu dit Bellevue qui mérite bien son nom, fut un mixte de "nuageux" et "ensoleillé" ensorcelant. Une belle récompense

Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine
Dimanche bis par Martine

Partager cet article

Commenter cet article