Jeudi 25 mars 2021 par Martine

25 Mars 2021

RANDO ENCHANTÉE 

Deux journées de randonnée et deux ambiances totalement différentes. Mercredi, sous un beau soleil, par monts et par vaux, on pouvait se croire en été, on sentait le printemps dans nos yeux et sur notre peau. Le lendemain jeudi, à travers bois, un soleil boudeur, et nous voilà replongés en automne.

Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine

En revanche nos oreilles étaient à la fête grâce à l'accompagnement de ce drôle d'oiseau que vous reconnaîtrez facilement : Randonnus Peregrinus Philomenus Henrius. Les bois ont résonné de ses rires et de ses chants, faisant taire tout autre animal chanteur mais bien rire les véloces randonneurs du jeudi. Le voici, brièvement posé sur un banc, hypnotisé par la friandise dont la propriétaire demande à M. Cadbury, non M.TWIX s'il peut la faire plus longue !

Notre siffleur espère sans doute qu'en essayant de suivre la mesure, elle ne laisse tomber le gâteau mais la parade nuptiale n'eût aucun effet et les deux barres du TWIX furent vite englouties par le bon gosier.

Et pendant ce temps là, le public se restaure et se gausse sans vergogne.

 

Deux découvertes surprenantes dans les bois. La première est ce nouveau modèle de banc forestier prévu pour la détente maximale du randonneur : le biobancouché présenté ici en version wengé. Pas moyen de le tester, Maryse ne s'en laissa pas conter, elle avait tracé 15 km pour notre plus grand bonheur, il fallait donc avancer. 

Et avancer jusqu'à cette cette drôle de structure végétale qui en inspira plus d'un mais dont la bien séance m'interdit de rendre public, par écrit, les fruits de leur imagination. đŸ™‰

Soyons plus sérieux et revenons à la science. Il s'agit en fait d'un broussin, protection ou cicatrice que l'arbre développe autour d'un corps étranger. Ce corps peut-être un œuf d'insecte, une larve, un plomb de chasse égaré... Il se produit alors un foisonnement anarchique local de bourgeons, gourmands (rameaux qui se développent à partir d'un œil à bois et qui portent ce nom car ils sont supposés détourner les substances nutritives) et de picots. Si la surface est lisse, on parle de loupe.

Vous voulez en voir plus ?

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8661814

Ne nous laissons pas impressionner, entre Verzy et Verzenay, nous avons nos propres merveilles locales. Un petit rappel en images.

Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine

Le temps a fait dans les gris mais les premières petites fleurs et la polaire vert anis de Maryse, notre guide, ont compensé largement soleil.

Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine
Jeudi 25 mars 2021 par Martine

Partager cet article

Commenter cet article