Jeudi 12 novembre 2020

11 Novembre 2020

Rat des villes contre Rats des champs

Pas de hérons dans notre cité mais de l'eau disciplinée, emprisonnée dans une immense coquille pour nous offrir un superbe bassin. Théoriquement, je ne peux longer la future piscine, la rue dépasse de 150m le diamètre de ma roue de rongeur. Je n'ai pas su résister à l'appel du soleil qui la réchauffait mais ce n'était pas ma seule motivation. Qui sait en effet combien de temps nous allons rester faits comme des rats, alors autant prévoir dès maintenant, un futur article sur les progrès de la construction... Eh oui j'ai pris des habitudes de rongeuse diplômée, je fais provisions d'articles. La coquille, tout le monde la voit mais je n'avais pas encore vu la coque de bois ni la future ARENA. Et vous ?

Jeudi 12 novembre 2020
Jeudi 12 novembre 2020
Jeudi 12 novembre 2020
Jeudi 12 novembre 2020
Jeudi 12 novembre 2020

La veille j'avais déjà grignoté mon diamètre et poussé jusqu'au Fontenoy, boulevard Pommery. Quelques mètres supplémentaires qui m'ont permis de découvrir un nouvel espace vert (enfin nouveau pour moi) sur la gauche du boulevard. Un bon terrain de marche rapide ou de marche nordique car gravillonné et engazonné (on peut même terminer avec une pétanque). De plus, en poussant un peu, les rues du Chemin vert offrent des surfaces herbeuses propres à la marche nordique quand on est privé de Merfy ou de Brimont. Faute de grives...

Jeudi 12 novembre 2020
Jeudi 12 novembre 2020
Jeudi 12 novembre 2020

Enfin parce que refleurissent les envois humoristiques, je partage celui-ci avec vous. 

Protégez-vous ! Portez-vous bien !

Partager cet article

Commenter cet article

bidot 15/11/2020 20:00

Encore une histoire bien agréable à découvrir ! Merci !

Claire THOMAS 15/11/2020 18:00

Bonjour

je lis avec plaisir tous ces messages, mais je suis très étonnée de voir que personne ne signe sa prose. Ce serait bien agréable de savoir qui parle. Merci!