Marche nordique samedi 18 janvier 2020

19 Janvier 2020

Le calvaire des nordiques

 

Très peu de gens connaissent cette croix à Merfy. Elle nous a semblé parfaitement adaptée à la célébration d'une nouvelle année de marche nordique et bien représentative des souffrances endurées tous les samedis. 

Première de ces souffrances : le lever extrêmement matinal pour un rendez-vous à 9h15.

Quand toutes les autres activités démarrent au plus tôt à 13h30, vous reconnaîtrez qu'il y a là un motif d'insatisfaction extrême. 

Deuxième de la liste : une série d'échauffements qui vous malmène dès le réveil. Voyez un peu ce qui nous est demandé !!!

Z'êtes pas obligés d'aller au bout de la vidéo même si cette jeune fille est agréable à regarder ! Cliquez sur les deux traits verticaux à gauche pour stopper la lecture.

Bon, je reconnais que nous ne poussons pas jusque là mais pas moyen d' échapper à ces 10mn cependant !

Une exception, Pierre qui parvient toujours à sauter quelques exercices au prétexte que son intense activité hebdomadaire  le dispenserait d'échauffement le samedi. Mais que fait-il dans la semaine ? Nous ne sommes pas loin de penser qu' OSS117 est en retraite dans la Marne. L'enquête est ouverte !

Ensuite c'est parti pour 8  à 9 km de marche rapide. Enfin quand on ne papote pas trop. La concentration nécessaire pour réaliser correctement son mouvement devrait museler chacun et chacune si vous regardez les points auxquels il faut penser pour bien faire le mouvement et donc mobiliser 80 à 90% des muscles du corps. 

Mais bon, une étude attentive de la composition du groupe, vous permettra de comprendre que la moyenne du groupe n'atteint pas les 6km/h même si la marche reste sportive. Sportive par le rythme mais aussi par les exercices. Suivant les animateurs, vous pouvez être sommé de grimper rapidement et plusieurs fois de suite les côtes de chalons sur Vesle, pendant qu'on étudie la perfection de votre mouvement.

Ou encore, vous retrouver à sauter entre vos bâtons à Brimont.

 

Quand ce n'est pas faire des acrobaties pour renforcer la musculature. 

Non, soyons sérieux, cela ressemble plus à cela :

Bon là, Pierre nous rejoue le coup de la vaisselle : il se trouve un besoin urgent à satisfaire !

Au retour de cette expérience renouvelée chaque semaine, on se quitte en s'étirant. Martine (pas celle qui rédige cet article) surveille le gainage pendant que l'animateur(trice) annonce les exercices dans une atmosphère suffisamment bon enfant pour que chacun puisse proposer son exercice préféré. Et bien sûr, on vous laisse deviner ... mais oui bien sûr, Pierre a un rendez-vous important sinon il serait resté avec plaisir. Avantage des pionniers et des fins connaisseurs de tous les chemins de ce coin de la Montagne de Reims. 

Vous aimeriez vous lever tôt le samedi matin ? Profitez de notre assemblée générale pour en parler avec nous.

Partager cet article

Commenter cet article

BROUET 21/01/2020 16:34

Bravo Martine pour cet article plein d'humour.