Dimanche 10 novembre 2019

14 Novembre 2019

Randonnée mémorielle du 11 novembre 2019

La première de ces randonnées a eu lieu l'an dernier sur le plateau de Californie. Le 11 novembre tombait un dimanche et le lieu avait donc été choisi pour honorer d'une façon différente le souvenir de tous les morts de la Grande Guerre.

Cette année, en l'absence d'animateur(trice) pour le dimanche, nous avons anticipé. C'est un trio d'animateurs qui officie pour ce jour : JClaude Lehureaux à la boussole, Daniel Romanetto pour les événements historiques et Martine Renaut pour l'évocation de la vie quotidienne. Trois c'est un minimum pour un si grand événement.

Voici le cadre :

Ne cherchez pas l'ancien village de Cerny, il n'en reste rien. A son emplacement ont été érigées une chapelle et une lanterne des morts, les deux bien modestes par comparaison à leurs homologues de Verdun. L'explication est simple et déchirante à la fois : Cerny c'est le souvenir d'une longue défaite de 14 à 17 alors que Verdun est une victoire. Difficile à accepter de nos jours mais à l'époque, il fallait bien donner du sens à tous ces morts. Et ils sont nombreux. le cimetière français abrite  5 204 corps de soldats et la nécropole allemande en compte 7526 corps.

Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019

Nous sommes en plein champ de bataille, dans un cadre effrayant qui sera à jamais la honte des hommes.... A droite, à gauche, partout, partout, la terre est bouleversée, éventrée. Des boyaux, des tranchées, qui n'ont de ça que le nom, sillonnent le plateau maudit.... Si l'on se donne la peine de bien dévisager cet immense cimetière, on arrive à découvrir ici et là une tête ou des jambes qui émergent du sol quand ce n'est pas un cadavre tout entier. Nous sommes au chemin des dames, de douloureuse mémoire. Quelle dérision d'appeler ainsi ces lieux aujourd'hui ! La crête qui porte ce nom n'est qu'une suite d'excavations, de trous ouverts, bouchés puis refermés. de chemin, il n'y a rien, non, rien. Romain DARCHY, récits de guerre, 19 juillet 1918

Les traces sont encore bien visibles le long de notre randonnée

Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019

Entre temps, les environs ont été colonisés par un Center Parc qui redonne une vie à ces lieux. Notre circuit faisait le tour du lac et nombreuses étaient les familles à pied ou en vélo, parcourant les circuits. Rencontres de courte durée car bien sûr, Jean Claude connaît ses chemins !

Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019

Il connaît si bien son circuit qu'il nous a réservé un superbe endroit pour nous restaurer. Deux gâteaux au dessert et une goutte de "chut !".... pour compléter. Nous avons bien failli ne pas repartir.

Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019

Ceux d'entre vous qui se sont crûs chanceux d'être restés au chaud, ont eu bien tort. La météo nous a récompensés. Il le fallait bien car l'an dernier, nous avions essuyé des trombes d'eau !

Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019

Malgré la météo favorable, en ces mois d'automne, la température chute rapidement en fin de journée. Il devenait indispensable de se réchauffer le corps dans le sympathique café du lieu. Notre trésorière n'était pas en reste, elle nous assuré que les comptes étaient terminés ! 

On vous attend l'an prochain ?

Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019
Dimanche 10 novembre 2019

Partager cet article

Commenter cet article

marcassoli hippolyte 15/11/2019 15:45

Super article.

Renaut 15/11/2019 22:45

Merci Hippo, tu es très généreux. J'ai fait vite car Dimanche arrive avec la rando au Der et j'ai passé ma semaine à tenter de boucler le Pas à pas du GRP de l'Ardre. Je me suis portée volontaire sans réaliser que je signais pour 48km ! Il nous a déjà fallu un temps fou avec Lionel pour faire les tronçons. Nous avons eu plein de déboires dont le moindre était l'impossibilité de retrouver sur la carte l'emplacement des way-points, emplacements qui correspondaient à des enregistrements audio sur mon téléphone ! Heureusement que je suis une bavarde finie, ce sont mes remarques annexes, nos plaisanteries enregistrées en même temps qui 'ont permis de localiser les notes. Mais bon je ne compte plus les heures et la date limite était le 15/11. L'article en plus était de la gourmandise, j'ai paré au plus pressé. c'est gentil de m'avoir fait un retour même s'il est très indulgent. Amitiés