Les champignons

28 Septembre 2017 , Rédigé par Rando evasion

Les champignons

       L'automne est la saison des champignons, je vous propose un petit article sur ce thème

 

      Tous les champignons sont indispensables à la forêt. Il n'est ni animal, ni végétal.

 

                 Le champignon est un saprophyte : il a besoin de matière (en décomposition plus ou moins avancée) pour se développer. Ce n'est pas un animal, ce n'est pas non plus un végétal.

Les cellules ont des parois comme les végétaux, le champignon est hétérotrophe : il se nourrit comme un animal.

Tous les champignons comestibles ne sont pas mangeables, c'est-à-dire que certains champignons non toxiques ne sont pas bons, pour le critère gustatif.

La cueillette des champignons est souvent associée à l'automne. Cependant, il est possible de ramasser des champignons toute l'année. Dans tous les cas, il faut suivre certaines règles de bonne conduite.

Le promeneur ne doit pas oublier qu'il y a un propriétaire, privé ou public. Les champignons n'appartiennent pas à tout le monde mais au propriétaire de la forêt, qu'elle soit privée ou publique et qu'elle soit interdite d'accès par un panneau ou non (Code civil, art. 547 : « les fruits naturels [...] appartiennent au propriétaire par droit d'accession »).

Règles et amendes

                                En France, les trois quarts des forêts appartiennent à des particuliers, les autres forêts appartiennent à l'État ou aux collectivités territoriales et sont gérées par l'ONF (Office national des forêts). En principe, il faut solliciter l'autorisation du propriétaire.

  • Tout ramassage non autorisé est puni d'une amende pouvant aller jusqu'à 150 euros. 
  • Lorsque le volume extrait est supérieur à 5 litres, l'amende peut aller jusqu'à 750 euros (Code forestier, art. R.331-2). 
  • L'absence de clôture ne tempère pas le caractère de la propriété privée.
  • Le ramassage pour consommation personnelle est souvent toléré en forêt publique, mais le propriétaire décide parfois d'interdire les visites. C'est son droit.

Réglementation préfectorale de la cueillette des champignons

                  La cueillette des champignons peut être réglementée par arrêté préfectoral. Ce dernier va préciser :

  • l'étendue du territoire de cueillette concerné ;
  • la liste des champignons concernés ; 
  • la période d'application de la restriction ou de l'interdiction ;
  • la quantité maximale à ramasser. Ces arrêtés sont affichés dans chacune des communes. Les ramasseurs doivent donc vérifier en mairie, ou à la préfecture, l'existence ou non d'un arrêté.

 

 

Les 13 commandements du bon cueilleur de champignons

  1. Il ramasse ce dont il a besoin pour sa consommation familiale. 
  2. Il respecte les panneaux. 
  3. Il demande l'autorisation au propriétaire.
  4. Il évite de piétiner les sous-bois car cela tue les champignons en éliminant le mycélium. 
  5. Il se garde de pénétrer dans les semis et plantations. 
  6. Il cueille le champignon avec précaution en coupant le pied avec un couteau, au-dessus du sol. 
  7. Il se renseigne sur les champignons comestibles et vérifie auprès d'un pharmacien s'il a le moindre doute ! 
  8. Il ne détruit pas les champignons dangereux. Les champignons et les arbres constituent ensemble l'écosystème de la forêt.
  9. Il gare son véhicule à l'entrée de la forêt et respecte les routes fermées. 
  10. Il respecte les lieux, les animaux, les clôtures et la flore. 
  11. Il ne laisse aucun détritus en forêt. Il ne fait pas de feu. 
  12. Il fait attention à ce que les champignons puissent se renouveler. 
  13. Il porte les champignons ramassés dans un panier, sans les mélanger

Source: Futura

 

Après ces conseils, je vous invite à regarder un diaporama de champignons.

Pour une visualisation plus grande, cliquez en bas à droite de l'image sur plein écran

 

Partager cet article

Commenter cet article